≡ Menu

Émousseur scarificateur : dites adieu à la mousse !

La pelouse est un excellent moyen d’avoir une belle maison et un espace vert très agréable et propice à des moments de détente très appréciés surtout avec le stress quotidien auquel nous sommes confrontés.

Mais avec le temps, certaines plantes envahissent votre gazon et l’empêchent d’évoluer correctement. Il commence à jaunir parce qu’il manque de nourriture, d’air et de soleil. Les plantes qui causent le plus souvent la détérioration de la pelouse sont: le lichen, la mousse, le feutre pour ne citer que celles-là.

Mais l’un des ennemis les plus dangereux qui puisse exister pour votre pelouse est la mousse parce qu’à cause de la mousse, il est possible que le gazon perde son éclat et sa bonne santé et donc, pour éviter cela, vous devez réellement prendre soin de votre gazon.

Pour bien faire, vous avez besoin d’émousser votre pelouse et d’y appliquer un traitement anti-mousse. Et tant que la première étape est bien réalisée, vous pourrez vous passer de la seconde. Pour réaliser cette première étape, vous aurez besoin d’un appareil appelé émousseur scarificateur.

Nous allons aussi vous parler des raisons pour lesquelles la mousse peut apparaître sur votre pelouse pour que vous puissiez prendre les dispositions qui s’imposent pour que la mousse n’est plus jamais le dernier mot sur votre pelouse.

Découvrez donc ce qu’il faut faire pour émousser correctement sa pelouse et dire adieu à la mousse. Mais juste avant, parlons des causes de la mousse.

 

Un émousseur manuel conviendra aux petites surfaces

Un émousseur manuel conviendra aux petites surfaces

Pourquoi la mousse se forme-t-elle sur ma pelouse ?

La mousse est un organisme végétal qui se forme généralement sur des surfaces humides et ombragées dans votre maison. Elle peut se former sur vos murs, sur votre terrasse et aussi sur votre pelouse.

Quand elle se forme sur la pelouse, la mousse la détruit petit à petit. Ses effets sont donc désastreux pour votre gazon et mettent à mal tous les efforts que vous avez pu fournir pour prendre soin de votre jardin et de sa pelouse. Dans quelles conditions la mousse se forme-t-elle donc ?

  • La mousse se forme quand vous avez une pelouse trop humide. Autrement dit, votre pelouse est dans une zone où l’eau stagne et ne s’infiltre pas correctement dans le sol. Ou tout simplement elle est trop arrosée. Pour reconnaitre se problème, vérifiez si votre pelouse est tout le temp humide.
  • Elle également se former quand vous avez un sol trop acide c’est-à-dire un sol dont l’indice de Ph est en dessous de 6. Pour le mesurer vous pouvez soit acheter un kit de Ph ou bien réaliser l’essai à la maison avec un peu de terre et du vinaigre blanc à 12%. Plus l’effervescence est importante plus la terre est acide.
  • La mousse se forme également quand la zone est trop souvent couverte d’ombre parce que le soleil l’atteint trop peu (les murs et l’ombre des arbres cachent le gazon) ou que le temps d’effet du soleil est trop courte.
  • Elle peut également se former quand le sol est trop argileux. Un tel sol se craquelle quand il commence à sécher.
  • La mousse est également susceptible de se former quand le sol manque d’éléments nutritifs qui sont indispensables à la bonne croissance et à la bonne santé du gazon.
  • Un sol mal aéré peut également causer la mousse sur la pelouse. Vous le reconnaîtrez facilement par son caractère collant difficile à travailler.
  • Quand vous réalisez également une tonte trop courte de votre gazon, la mousse peut commencer à se former. Si donc votre gazon a une hauteur de moins de 7 cm, vous pouvez vous attendre à une formation de mousse communément appelées mousses basses.

Si donc votre sol a l’une ou l’autre des différentes caractéristiques citées, sachez que plus que jamais vous avez besoin d’un émousseur scarificateur pour résoudre le problème.

Pourquoi la mousse est-elle nocive pour la pelouse ?

La pelouse a besoin de respirer pour toujours être en bonne santé, c’est un fait bien réel qui n’est plus à prouver. Cependant, avec l’humidité et les débris végétaux, la mousse se forme petit à petit et nuit au bon développement de la pelouse.

Aussi, il est important de s’en débarrasser pour que la pelouse reste belle et agréable. Autrement elle est terne et semble malade. C’est entre autres parce que cette formation de mousse empêche la pelouse de respirer que la mousse est aussi nocive pour du gazon.. Les éléments indispensables à une pelouse en bonne santé n’arrivent pas à l’atteindre.

La mousse bloque l’arrivée d’eau et d’éléments nutritifs et empêche l’air et le soleil de pénétrer dans le sol. Le gazon n’ayant plus rien pour se nourrir commence à se détériorer et a cet aspect si caractéristique d’un gazon en mauvais état: la perte de sa belle couleur verte.

Il existe actuellement plusieurs traitements chimiques non nocifs pour l’Homme pour se débarrasser de la mousse, mais ils sont assez onéreux. De plus même si vous décidez de prévenir autant que possible les conditions d’apparition de la mousse, certaines restent hors de contrôle.

C’est la raison pour laquelle, la scarification est une des meilleures manières de prévenir leur apparition et c’est pour cela qu’il est important de s’y mettre au moins 2 fois par an. L’émousseur scarificateur devient dès lors l’appareil qu’il faut pour que la mousse perde son droit de veto.

Quand et comment utiliser un émousseur scarificateur ?

Un émousseur scarificateur doit être utilisé au moins deux fois par an : en automne et au printemps.

Pour que la scarification se passe bien, votre gazon doit être légèrement humide et s’il est trop sec, veillez à l’arroser 3 heures avant de le scarifier.

Par la suite, vous devrez passer zone par zone avec votre émousseur scarificateur en veillant à ce que la profondeur du travail atteigne au moins les 4 mm. Au-delà de cette profondeur, vous risquez de détériorer la qualité des racines, voire même de les arracher.

Si vous utilisez un modèle manuel, empressez-vous de ramasser les déchets de la scarification afin que la pelouse reste aérée et saine par la suite et afin que votre travail ne soit pas vain. Parce que les déchets aussi empêchent le gazon de respirer correctement.

Comment faire le meilleur choix ?

Si vous avez une pelouse et que vous êtes actuellement à en prendre soin, alors vous devez posséder un émousseur scarificateur. Pour bien choisir, vous devrez juste tenir compte de la taille de votre pelouse.

En effet, si elle est de moins de 100 m², le mieux serait d’opter pour un modèle manuel. Il est le moins cher de tous les modèles d’émousseur scarificateur et pour une telle superficie, il fera correctement le travail.

Toutefois, il réclame quelques efforts physiques. En effet, c’est à vous-même d’enfoncer les lames dans le sol. De plus, il faudra venir ramasseur les déchets de la scarification. Si donc vous sentez que vous n’avez pas le temps et l’énergie pour cela, vous pouvez toujours opter pour un modèle électrique.

Si par contre la superficie de votre pelouse est comprise entre 100 et 600 m², un modèle électrique fera l’affaire. Les modèles électriques sont très performants et vous permettent de faire le travail de manière rapide. Certains modèles d’émousseur scarificateur vous proposent un bac de récupération des déchets.

De ce fait, en seulement un passage sur une zone, non seulement vous l’aurez débarrassée de sa mousse mais en plus, vous pourrez récupérer les déchets. Véritable gain de temps. Toutefois, il est recommandé de ne pas utiliser un modèle électrique si votre superficie dépasse les 600 m² parce que sinon vous pourriez vous retrouver à court de câble.

Mais si vous avez un domaine plus grand et que donc votre pelouse a une taille comprise entre 500 et plus de 1000 m², vous trouverez votre bonheur en tablant sur un modèle thermique semi-professionnel ou professionnel. Ils fonctionnent au carburant et sont très résistants.

Ils sont eux aussi dotés le plus souvent d’un bac de récupération de déchets et donc vous font gagner un temps considérable malgré la grande taille de votre pelouse.

La bonne nouvelle c’est que quelque soit le modèle qu’il vous faut, en prenant votre temps, vous avez toutes vos chances de trouver le meilleur prix.

Comment profiter au mieux de son émousseur scarificateur

Si vous avez envie de garder le plus longtemps possible votre émousseur scarificateur, il faut un minimum d’entretien et de mesures de sécurité.

L’entretien d’un tel appareil est généralement facile puisque le plus souvent il suffit simplement de nettoyer les lames après la scarification pour que la sève ne détériore pas ces lames petit à petit.

Mais quand vous avez un modèle thermique, l’entretien va plus loin. Il y a la vidange à faire pour vous assurer que votre moteur continuera de carburer comme il le faut pour éliminer de votre pelouse la mousse.

Pour ce qui est de la sécurité, il vous faut toujours vérifier que les enfants ou les animaux ne jouent pas à proximité et porter des équipements de protection. De plus, veillez à toujours suivre les recommandations du fabricant.

 



Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Pressé(e) ? Voici les produits les mieux notés, en octobre 2017 :
Thermique :
1. AL-KO - Combi Care 38 P : la crème de la crème !
Electrique :
1. Bosch - AVR 1100 : le meilleur choix électrique.
2. AL-KO - Combi Care 38 E : le meilleur rapport qualité / prix